Ecoute ce silence, dit Marguerite, tandis que le sable bruissait légèrement sous ses pieds nus, écou Boulgakov Mikhaïl Afanassievitch

Ajouter un commentaire

Ecoute ce silence, dit Marguerite, tandis que le sable bruissait légèrement sous ses pieds nus, écoute, et jouis de ce que tu n’as jamais eu de ta vie le calme.
Le Maître et Marguerite (1942)
Citations de Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov
Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov

Laisser une réponse