Douloureuse la perte… Mais plus terrible le manque. L’absence. Non, pas l’absence, car l’absence e Mallet-Joris Françoise

Ajouter un commentaire

Douloureuse la perte… Mais plus terrible le manque. L’absence. Non, pas l’absence, car l’absence est perte encore, a un contraire. Ce qui n’a jamais été : cette fenêtre condamnée dans le couloir de notre enfance.
Divine (1991)
Citations de Françoise Mallet-Joris
Françoise Mallet-Joris

Laisser une réponse