Dis oui, méchante enfant,
Je souffre quand tu railles;
Le médecin défend
Les longues Porto-Riche Georges de

Ajouter un commentaire

Dis oui, méchante enfant,
Je souffre quand tu railles;
Le médecin défend
Les longues fiançailles.
L’Infidèle (1890)
Citations de Georges de Porto-Riche
Georges de Porto-Riche

Laisser une réponse