Des brises chaudes montaient, avec je ne sais quelles odeurs confuses et quelle musique aérienne du Fromentin Eugène

Des brises chaudes montaient, avec je ne sais quelles odeurs confuses et quelle musique aérienne du fond de ce village en fleurs.
Un été dans le Sahara (1857)
Citations de Eugène Fromentin
Eugène Fromentin

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.