Derrière un mamelon la garde était massée. – La garde, espoir suprême, et suprême pensée. Hugo Victor

Derrière un mamelon la garde était massée. – La garde, espoir suprême, et suprême pensée.
Les Châtiments (1853), l’Expiation, V, 13
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.