Depuis Pascal peut-être, il n’y eut jamais de génie plus épouvanté, plus livré à l’effroi et à ses m Barbey d’Aurevilly Jules Amédée

Depuis Pascal peut-être, il n’y eut jamais de génie plus épouvanté, plus livré à l’effroi et à ses mortelles agonies que le génie panique d’Edgar Poe.
Citations de Jules Amédée Barbey d’Aurevilly
Jules Amédée Barbey d’Aurevilly

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.