Demain, tu descendras vers la ville; tu emporteras dans tes yeux mon dernier visage vivant, tu seras Sartre Jean-Paul

Ajouter un commentaire

Demain, tu descendras vers la ville; tu emporteras dans tes yeux mon dernier visage vivant, tu seras le seul au monde à le connaître. Il ne faudra pas l’ oublier. Moi, c’ est toi. Si tu vis, je vivrai.
Morts sans sépulture (1946)
Citations de Jean-Paul Sartre
Jean-Paul Sartre

Laisser une réponse