Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, – Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’atte Hugo Victor

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, – Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends. – … – Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe, – Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.
Les Contemplations (1856), Demain à l’aube, IV, 14
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo