De vingt à trente ans, l’homme, avec beaucoup de peine, étrangle son idéal; puis il vit ou croit viv Taine Hippolyte Adolphe

Ajouter un commentaire

De vingt à trente ans, l’ homme, avec beaucoup de peine, étrangle son idéal; puis il vit ou croit vivre tranquille; mais c’ est la tranquillité d’ une fille-mère qui a assassiné son premier enfant.
Vie et Opinions de M. Frédéric-Thomas Graindorge (1867), Notes sur Paris
Citations de Hippolyte Adolphe Taine
Hippolyte Adolphe Taine

Laisser une réponse