De toutes les vérités, la dernière qu’on reconnaisse, c’est qu’il y a des hommes qu’on ne peut conve Jean-Paul Johann Paul Friedrich Richter, dit

Ajouter un commentaire

De toutes les vérités, la dernière qu’ on reconnaisse, c’ est qu’ il y a des hommes qu’ on ne peut convertir à aucune.
Pensées extraites de tous les ouvrages de Johann Paul Friedrich Richter dit Jean-Paul
Citations de Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul
Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul

Laisser une réponse