De toutes les vérités, la dernière qu’on reconnaisse, c’est qu’il y a des hommes qu’on ne peut conve Jean-Paul Johann Paul Friedrich Richter, dit

De toutes les vérités, la dernière qu’on reconnaisse, c’est qu’il y a des hommes qu’on ne peut convertir à aucune.
Pensées extraites de tous les ouvrages de Johann Paul Friedrich Richter dit Jean-Paul
Citations de Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul
Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.