De temps en temps elle frisottait du bout du doigt la rose en papier de son corsage. Giono Jean

De temps en temps elle frisottait du bout du doigt la rose en papier de son corsage.
Solitude de la pitié (1930), Le Chant du monde
Citations de Jean Giono
Jean Giono

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.