De haut en bas, des pavés gris empilés les uns sur les autres. Au milieu, une ouverture parfaitement Dreyfus Arthur

Ajouter un commentaire

De haut en bas, des pavés gris empilés les uns sur les autres. Au milieu, une ouverture parfaitement carrée, parfaitement vide, sur une portion de ciel dépourvue de nuages, et d’ un bleu éclatant. En prison, le ciel est carré.
La Synthèse du camphre (2010)
Citations de Arthur Dreyfus
Arthur Dreyfus

Laisser une réponse