Dans les écoles soviétiques, on nous enseignait que l’homme est foncièrement bon. Qu’il est magnifiq Alexievitch Svetlana

Dans les écoles soviétiques, on nous enseignait que l’homme est foncièrement bon. Qu’il est magnifique. Aujourd’hui encore ma mère croit que ce sont les circonstances horribles qui nous rendent horribles. Mais que l’homme est bon. Mais ce n’est pas vrai…Non ce n’est pas vrai! Toute sa vie, l’homme est ballotté entre le bien et le mal.
La Fin de l’homme rouge (2013)
Citations de Svetlana Alexievitch
Svetlana Alexievitch