Dans l’Assommoir d’Emile Zola, la tante de Gervaise joue chaque semaine le même numéro dans l’espoir Hallépée Didier

Dans l’Assommoir d’Emile Zola, la tante de Gervaise joue chaque semaine le même numéro dans l’espoir de gagner un jour. Cette façon de jouer était appelée nourrir un terme. Evidemment, le numéro sort le jour où la joueuse n’avait pas pu jouer !
Nombres en Folie – les divagations du mathématicien fou (2013)
Citations de Didier Hallépée
Didier Hallépée

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.