Daigne, je t’en supplie, ne pas te lasser d’entendre parler de moi un quart d’heure, moi qui, toute Zweig Stefan

Ajouter un commentaire

Daigne, je t’ en supplie, ne pas te lasser d’ entendre parler de moi un quart d’ heure, moi qui, toute une vie, ne me suis pas lassée de t’ aimer.
Lettre d’une inconnue (1922)
Citations de Stefan Zweig
Stefan Zweig

Laisser une réponse