D’un coup de pied imprévu, il poussa sa petite auto dans les jambes du gros menaçant. Il espérait ai Queneau Raymond

D’un coup de pied imprévu, il poussa sa petite auto dans les jambes du gros menaçant. Il espérait ainsi le déséquilibrer; ensuite de quoi, il prendrait la fuite.
Pierrot mon ami (1942)
Citations de Raymond Queneau
Raymond Queneau

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.