D’ordinaire, une vie s’inscrit entre deux nombres qui délimitent le parcours terrestre, l’entrée et Rouaud Jean

Ajouter un commentaire

D’ordinaire, une vie s’inscrit entre deux nombres qui délimitent le parcours terrestre, l’entrée et la sortie, à charge de celui-là, l’évoqué mathématique, de résoudre cette équation pleine d’inconnu que pose l’entre-deux.
Pour vos cadeaux (1998)
Citations de Jean Rouaud
Jean Rouaud

Laisser une réponse