Défiez-vous de ceux qui vous disent en vous parlant d’une personne qui vous est chère: – je crains q Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Défiez-vous de ceux qui vous disent en vous parlant d’ une personne qui vous est chère: – je crains que un tel, ou une telle, ne soit bien malade. On n’ est pas oiseau de mauvais augure sans s’ y plaire un peu.
Faits et croyances
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse