D’abord, je ne pus croire que Philoclès voulût me détrôner: il y a dans la véritable vertu une cande Fénelon François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit

D’abord, je ne pus croire que Philoclès voulût me détrôner: il y a dans la véritable vertu une candeur et une ingénuité que rien ne peut contrefaire et à laquelle on ne se méprend point, pourvu qu’on y soit attentif.
Les Aventures de Télémaque (1699), XI
Citations de François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon
François de Pons de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.