Comme on ne connaît d’abord les hommes que par les paroles, il faut les croire jusqu’à ce que les ac Sévigné Marie de Rabutin-Chantal, marquise de

Ajouter un commentaire

Comme on ne connaît d’ abord les hommes que par les paroles, il faut les croire jusqu’ à ce que les actions les détruisent.
Lettres (1646-1696), au comte de Grignan, 28 novembre 1670
Citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné
Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné

Laisser une réponse