Comme le temps ne passait pas, les vieillards ne mouraient pas. Il y avait vingt-huit centenaires da Aymé Marcel

Ajouter un commentaire

Comme le temps ne passait pas, les vieillards ne mouraient pas. Il y avait vingt-huit centenaires dans la commune sans compter les vieux d’ entre soixante-dix et cent ans, qui formaient la moitié de la population.
La Jument verte (1933)
Citations de Marcel Aymé
Marcel Aymé

Laisser une réponse