Comme je devins alors glacé, sans force, – ne le demande pas, lecteur, et je ne l’écris pas, – Dante

Comme je devins alors glacé, sans force,
ne le demande pas, lecteur, et je ne l’écris pas,
car toute parole serait trop peu.
La Divine Comédie, L’Enfer (1314), XXXIV
Citations de Dante
Dante

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.