Combien de gens vous étouffent de caresses dans le particulier, vous aiment et vous estiment, qui so La Bruyère Jean de

Combien de gens vous étouffent de caresses dans le particulier, vous aiment et vous estiment, qui sont embarrassés de vous dans le public, et qui, au lever ou à la messe, évitent vos yeux et votre rencontre!
Les Caractères (1696), 30, I, De la cour
Citations de Jean de La Bruyère
Jean de La Bruyère

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.