Cinna, tu t’en souviens, et veux m’assassiner. Corneille Pierre