Chaque jour, il promettait à sa mère de travailler à partir du lendemain, et le lendemain, la paress Proust Marcel

Chaque jour, il promettait à sa mère de travailler à partir du lendemain, et le lendemain, la paresse, plus insolente que la veille de la nouvelle journée qui lui avait été laissée en pâture, avait vite fermé ses livres ou ôté la plume de ses doigts.
Jean Santeuil (1896-1904)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

One Response

  1. dicocitations mai 15, 2011

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.