Chaque fois qu’on croit être enfin arrivé à joindre les deux bouts, un mauvais plaisant déplace l’un Mirande Yves

Chaque fois qu’on croit être enfin arrivé à joindre les deux bouts, un mauvais plaisant déplace l’un des bouts.
Citations de Yves Mirande
Yves Mirande