Chaque flot est un ondin qui nage dans le courant, chaque courant est un sentier qui serpente vers m Bertrand Aloysius

Chaque flot est un ondin qui nage dans le courant, chaque courant est un sentier qui serpente vers mon palais, et mon palais est bâti fluide, au fond du lac, dans le triangle du feu, de la terre et de l’air.
Gaspard de la Nuit (1842), Ondine
Citations de Aloysius Bertrand
Aloysius Bertrand

One Response

  1. dicocitations mai 15, 2011

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.