Chère imagination, ce que j’aime surtout en toi, c’est que tu ne pardonnes pas. Breton André

Chère imagination, ce que j’aime surtout en toi, c’est que tu ne pardonnes pas.
Manifeste du surréalisme (1924)
Citations de André Breton
André Breton