Ceulx qui se aheurtent obstinéement à leurs opinions, et ne se veulent jamais accommoder à autruy, d Amyot Jacques

Ceulx qui se aheurtent obstinéement à leurs opinions, et ne se veulent jamais accommoder à autruy, demeurent à la fin tous seuls.
Corolian, 20
Citations de Jacques Amyot
Jacques Amyot

À lire aussi  Je voudrais que les avocats de la famille infortunée des Calas eussent mis dans leurs mémoires moins Alembert Jean le Rond d'