Cette précieuse partie de l’Etat, que tant de ministres ont comptée pour si peu de chose, et qu’ils Alembert Jean le Rond d’

Cette précieuse partie de l’Etat, que tant de ministres ont comptée pour si peu de chose, et qu’ils ont opprimée comme on égorge ces animaux faibles et paisibles, qui n’ont ni la force de se défendre, ni même celle de se plaindre.
Eloges, Fouquet
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert