Cette multitude nombreuse, éblouie et subjuguée par les décorations extérieures, et à qui un cordon Alembert Jean le Rond d’

Ajouter un commentaire

Cette multitude nombreuse, éblouie et subjuguée par les décorations extérieures, et à qui un cordon en impose plus qu’ un bon ouvrage.
Eloges, Clerembaut
Citations de Jean le Rond d’ Alembert
Jean le Rond d’ Alembert

Laisser une réponse