Cette louange (du courage, en Louis XIV, vieux et malheureux) eut du moins le mérite que n’avaient p Alembert Jean le Rond d’

Cette louange (du courage, en Louis XIV, vieux et malheureux) eut du moins le mérite que n’avaient pas eu tant d’autres; elle appartenait en propre au monarque, et n’était ni basse, ni exagérée.
Eloges, Saint-Aulaire
Citations de Jean le Rond d’Alembert
Jean le Rond d’Alembert