Certes, pour échapper aux obsessions de l’insupportable conscience, la plupart de ceux qui occupaien Villiers de l’Isle-Adam Auguste, comte de

Certes, pour échapper aux obsessions de l’insupportable conscience, la plupart de ceux qui occupaient la salle avaient, depuis longtemps, assassiné leurs «âmes», espérant, ainsi, un peu plus de bien-être.
Contes cruels (1883), A s’y méprendre
Citations de Auguste, comte de Villiers de l’Isle-Adam
Auguste, comte de Villiers de l’Isle-Adam