Celui qui obéit à la loi ne se sent pas juste pour autant. Au contraire, il se sent coupable, il est Deleuze Gilles

Ajouter un commentaire

Celui qui obéit à la loi ne se sent pas juste pour autant. Au contraire, il se sent coupable, il est d’ avance coupable, et d’ autant plus coupable qu’ il obéit plus strictement.
Présentation de Sacher-Masoch (1967)
Citations de Gilles Deleuze
Gilles Deleuze

Laisser une réponse