Celui qui m’a changé en exilé m’a changé en bombe… Palestine est devenue mille corps mouvants sill Darwish Mahmoud

Celui qui m’a changé en exilé m’a changé en bombe… Palestine est devenue mille corps mouvants sillonant les rues du monde, chantant le chant de la mort, car le nouveau Christ, descendu de sa croix, porta bâton et sortit de Palestine.
Poèmes palestiniens (1970)
Citations de Mahmoud Darwich
Mahmoud Darwich

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.