Ce sont peut-être les visages de tous ces hommes qui vivent dans les villes, dans les villes si gran Le Clézio Jean-Marie Gustave

Ce sont peut-être les visages de tous ces hommes qui vivent dans les villes, dans les villes si grandes qu’on ne peut jamais les quitter, là où il y a tant d’autos, tant d’hommes, et où on ne peut jamais voir deux fois le même visage.
Désert (1980)
Citations de J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio