Ce sont peut-être les visages de tous ces hommes qui vivent dans les villes, dans les villes si gran Le Clézio Jean-Marie Gustave

Ce sont peut-être les visages de tous ces hommes qui vivent dans les villes, dans les villes si grandes qu’on ne peut jamais les quitter, là où il y a tant d’autos, tant d’hommes, et où on ne peut jamais voir deux fois le même visage.
Désert (1980)
Citations de J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.