Ce sont nos pères, certes; des oueds mis à sec au profit de moindres ruisseaux, jusqu’à la confluenc Kateb Yacine

Ajouter un commentaire

Ce sont nos pères, certes; des oueds mis à sec au profit de moindres ruisseaux, jusqu’ à la confluence, la mer où nulle source ne reconnaît son murmure.
Nedjma (1956)
Citations de Yacine Kateb
Yacine Kateb

Laisser une réponse