Ce serait entreprise vaine
De fixer mes yeux à jamais
Sur le vert lumineux qui s’attarde à Coleridge Samuel Taylor

Ajouter un commentaire

Ce serait entreprise vaine
De fixer mes yeux à jamais
Sur le vert lumineux qui s’ attarde à l’ Ouest ;
Nul espoir de tirer des formes du dehors
La passion, la vie, dont la source est en nous.
Ode, Désespoir
Citations de Samuel Taylor Coleridge
Samuel Taylor Coleridge

Laisser une réponse