Ce qui rend la vieillesse morose, ce n’est pas la perte de ses joies, mais celle de ses espérances. Jean-Paul Johann Paul Friedrich Richter, dit

Ajouter un commentaire

Ce qui rend la vieillesse morose, ce n’ est pas la perte de ses joies, mais celle de ses espérances.
Pensées extraites de tous les ouvrages de Johann Paul Friedrich Richter dit Jean-Paul
Citations de Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul
Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul

Laisser une réponse