- Dico – Citations - https://www.dico-citations.com -

Ce qui me donne à penser que, chez les amants, la part du coeur ne peut pas être réduite à une illus Chapelan Maurice

Ce qui me donne à penser que, chez les amants, la part du coeur ne peut pas être réduite à une illusion des sens, c’ est qu’ il m’ arriva, dans ma jeunesse, de souffrir par l’ abandon d’ une femme.
Amours, amour (1967) [1]
Citations de Maurice Chapelan [2]
Maurice Chapelan [3]