Ce que nous ignorons n’est pas. A quoi bon nous tourmenter pour un néant? France Anatole

1 Commentaire

Ce que nous ignorons n’ est pas. A quoi bon nous tourmenter pour un néant?
Thaïs (1890)
Citations de Anatole France
Anatole France

Une réponse à “Ce que nous ignorons n’est pas. A quoi bon nous tourmenter pour un néant? France Anatole”

  1. dicocitations

    Peut-être que la vie s'en va comme elle est venue, qu'elle s'amenuise jusqu'à n'être plus que l'éclat spéculaire d'un seul atome d'hydrogène, peut-être qu'elle fait implosion en émettant un chant du coyote aux frontières du néant.

    Le chant du coyote, Colum McCann
    ( p.136, 10-18 )

    Répondre

Répondre à dicocitations

Cliquez ici pour annuler la réponse.