Ce que mon pays possède d’unique, ce sont des vertus si anciennes, si bien disimulées, si orgueilleu Morand Paul

Ce que mon pays possède d’unique, ce sont des vertus si anciennes, si bien disimulées, si orgueilleuses, si pudiques, si anti-modernes, qu’un étranger, par sa seule présence, les met en fuite.
Chronique du XXe siècle, IV. Champion du monde (1930)
Citations de Paul Morand
Paul Morand