Ce n’est pas le trépas, c’est un très doux sommeil – Qui bannit peu à peu l’éclair de ma paupière Abraham de Vermeil

Ce n’est pas le trépas, c’est un très doux sommeil
Qui bannit peu à peu l’éclair de ma paupière,
Adieu; je vais jouir d’une douce lumière,
Attendant que ce corps s’anime de réveil.
Ce n’est pas le trépas, c’est un très doux sommeil
Citations de Abraham de Vermeil
Abraham de Vermeil

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.