Ce monde, songeai-je, est un miracle si fantastique qu’on ne sait pas trop s’il faut en rire ou en p Gaarder Jostein

Ce monde, songeai-je, est un miracle si fantastique qu’on ne sait pas trop s’il faut en rire ou en pleurer. Sans doute les deux à la fois…
Le mystère de la patience
Citations de Jostein Gaarder
Jostein Gaarder