Ce fut comme si l’on étalait à nu devant le jeune homme les secrets de son propre coeur. Barrès Maurice

Ce fut comme si l’on étalait à nu devant le jeune homme les secrets de son propre coeur.
Un jardin sur l’Oronte (1922)
Citations de Maurice Barrès
Maurice Barrès