Car un plus grand remords on ne pourrait avoir – Que celui que l’on cèle, et qui dans le coeur touch Baïf Jean Antoine de

Car un plus grand remords on ne pourrait avoir – Que celui que l’on cèle, et qui dans le coeur touche.
Les Amours de Francine
Citations de Jean Antoine de Baïf
Jean Antoine de Baïf