Car le péril croissant n’est pour l’âme autre chose – Qu’une raison de croître en courage, et la Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Car le péril croissant n’ est pour l’ âme autre chose
Qu’ une raison de croître en courage, et la cause
S’ embellit, et le droit s’ affermit, en souffrant,
Et l’ on semble plus juste alors qu’ on est plus grand.
L’Année terrible (1872)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse