Car j’ai, pour fasciner ces dociles amants, – De purs miroirs qui font toutes choses plus belles: Baudelaire Charles

1 Commentaire

Car j’ ai, pour fasciner ces dociles amants,
De purs miroirs qui font toutes choses plus belles:
Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles !
Les Fleurs du Mal (1857), XVII – La beauté
Citations de Charles Baudelaire
Charles Baudelaire

Une réponse à “Car j’ai, pour fasciner ces dociles amants, – De purs miroirs qui font toutes choses plus belles: Baudelaire Charles”

  1. dicocitations

    La propriété, avait dit Bentham, est une forme de la perte, nous faisons comme si elle nous conférait stabilité et durée. En fait, c'est un miroir de la précarité de notre existence que nous regardons fixement comme nous regardons les miroirs de nos salles de bains. En fin de compte, dans l'une comme dans l'autre, nous voyons seulement que nous vieillissons et mourons, ce qui n'empêche qu'il y ait des moments de beauté évidemment, n'est-ce pas ?

    Démunis, Katharina Hacker

    Répondre

Laisser une réponse