Ca sentira l’étable, pleine – De fumiers chauds, – Pleine d’un lent rythme d’haleine, – Et Rimbaud Arthur

Ca sentira l’étable, pleine
De fumiers chauds,
Pleine d’un lent rythme d’haleine,
Et de grands dos.
Poésies (1870-1871), Les reparties de Nina
Citations de Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.