C’était une journée de printemps. Les oiseaux répandaient leurs cantiques en gazouillements, et les Lautréamont Isidore Ducasse, dit comte de

C’était une journée de printemps. Les oiseaux répandaient leurs cantiques en gazouillements, et les humains, rendus à leurs différents devoirs, se baignaient dans la sainteté de la fatigue.
Les Chants de Maldoror (1869), III, 4
Citations de Isidore Ducasse, dit comte de Lautréamont
Isidore Ducasse, dit comte de Lautréamont

One Response

  1. Esther juin 13, 2012

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.